Association de jeu de plateau, stratgie, socit
 
 
Nos partenaires de jeu
jeux de société, de stratégie et de plateau
 
 
De 3 à 5 joueurs              De 10 à 99 ans              Durée de la partie 60 à 120 minutes

jeu de société Campagne electorale: règle complète

Campagne Electorale
Un jeu de François Larrodé
Introduction:
François Larrodé est un grand amateur de jeux de société et de plateaux. Son but est de présenter des jeux de société qu'il à crée, plutôt que de les garder dans ses tiroirs, il préfère les mettre en ligne, en faire profiter des amateurs intéressés, et éventuellement avoir leur avis.
Ce jeu est une maquettes pour le moins artisanales, "brut de décoffrage" ils permettent d'y jouer très confortablement, mais le graphisme est pour le moins dépouillé.
Ces jeux ont fait l’objet d’un dépôt de brevet à l’INPI : ils sont totalement libres d’utilisation à titre privé et dans des clubs de jeux à vocation non-lucrative, mais toute commercialisation (éventuelle) est soumise à son autorisation.

Notez que vous pouvez télécharger toutes le matériel de jeu, cartes, plateau, règles... sur son site: http://arrebec.free.fr/
   
But du jeu:
Se faire élire dans un pays, en "remportant" le plus grand nombre de départements.
C'est un jeu d'enchères sur des cartes événements. Ces cartes offrent des bonus ou des malus aux candidats dans les différents départements, bonus et malus matérialisés par des intentions de vote. Un département est déclaré acquis à la cause d’un candidat lorsque celui-ci y obtient 70% d’intentions de vote.
   

Commentaire personnel:
- L'auteur qui n'a pas trouvé d'éditeur pour ce jeu, le propose gratuitement en téléchargement sur son site.
- Bien qu'il s'agisse d'un "vraie" jeu de plateau, il ne demande pas de gros travaux de bricolage le matériel pouvant être facilement   récupéré à partir d'autre jeu.
- Tous l'intérêt du jeu se trouve dans le mode d'enchérissement des cartes événements. Il n’y a pas d’argent à ce jeu, les enchères   se faisant par l’intermédiaire d’une réserve de pions identique à tous les joueurs, réserve qui s’auto-régénère tout le long de la   partie grâce à un mécanisme original.
- Malheureusement le jeu n'est pas très interactif, et la phase de démarrage est longue, sur une partie de 1h30 avec la variante
  conseillé par l'auteur, la première heure est consacrée à amener ses pions sur le plateau. Seul la dernière demie heure est
  vraiment attractive. C'està ce moment là que tout ce décide et que la partie devient réellement stratégique.
- Si le plateau de jeu vous semble austère, libre à vous d'en imaginer un autre représentant n'importe quel pays, ville ou région,   pourvu qu'il y est 22 territoires distinctes. (en cadeau un plateau inspiré des arrondissements parisien à télécharger ICI)

- Conclusion:
Le mode d'acquisition des cartes est vraiment génial, mais la partie traîne un peu en longueur et il n'y a pas
  d'interaction entre les joueurs.
- N'utilisez la variante "jouer jusqu'à épuisement de la pioche" que si vous avez au minimum 3 heures devant vous.
- Essayez tout de même ce jeu pour son mode unique d'enchère, il ne vous en coûtera que la peine de le fabriquer.

Quelques suggestions:
- Ajoutez une carte jocker qui permet de miser 0 dans la phase d'enchère des cartes (indispensable si vous n'avez plus de pion en
  réserve).
- Les petits caches à placer sur les cartes remporter aux enchères sont très énervant à manipuler, mettez les cartes derrière votre
  grand cache avec vos pions de réserve (il est bien sûre interdit de tricher).
- Utilisez un plateau de jeu fixe, plutôt que les hexagones (imprimez celui proposé ICI) ou dessinez sur une grande feuilles de format   A3 les 22 régions.
- Dans la règle on peut récupérer ses cartes d'enchère (celle numéroté de 1 à 10) lorsque 3 d'entre elles ont été joué, nous avons
  préféré attendre que 6 cartes est été jouées avant de pouvoir les récupérer.
- Pour marquez les territoires conquis utilisez des gros pions, à la couleur du joueur) au lieu des caches qui couvre la couleur et le
  numéro du département..


Quelques points de précision ou de modification des règles:
- Lorsque les enchères se font par paire de cartes que faut'il faire si il y a une carte rouge et une carte noire ?
  Utilisez la règle "d'enchère à la carte"

Réponses de l'auteur
- "il n'y a pas d'interaction entre les joueurs" : même s'il ne s'agit pas d'un jeu de type conflit ouvert( type Wargame ou dans une certaine mesure Euphrat and tigris) ou à espace inter-pénétré, il me semble que les joueurs ne peuvent se contenter de gérer leur affaire tous seuls dans leur coin. Même si quelques rares départements peuvent "tomber" sans grosse lutte, sur toutes les parties que nous avons faites (plus de 20 entre toutes les phases de test), l'attribution des départements a donné lieu a de belles empoignades.

- "la partie traîne un peu en longueur", "la première heure est consacrée à amener ses pions sur le plateau. Seul la dernière demie heure est vraiment attractive. C'est à ce moment là que tout ce décide et que la partie devientréellement stratégique" : c'est un fait que je ne nie pas. Je vous trouve juste un peu sévère quant au fait qu'il faille 1 heure pour que le jeu devienne intéressant : en enchérissant sur des lots de 2 cartes, au bout de 30 minutes, il me semble que ça devrait sérieusement commencer à s'animer,

- "N'utilisez la variante "jouer jusqu'à épuisement de la pioche" que si vous avez au minimum 3 heures devant vous" : Diantre ! Je donne en fin de règle une estimation des durées de jeu en fonction des options choisies, et, à un quart d'heure près, je ne pense pas m'être trompé ! +3 heures de jeu, c'est uniquement si on épuise la pioche en jouant les cartes 1 par 1. Si on épuise la pioche en jouant les cartes par lots de 3, on doit tourner aux alentours de 90mn.

- "Si le plateau de jeu vous semble austère, libre à vous d'en imaginer un autre représentant n'importe quel pays, ville ou région, pourvu qu'il y est 22 territoires distinctes. (en cadeau un plateau inspiré des arrondissements parisien à télécharger ICI) " : Excellent ! Mais j'avais suggéré ceci dans la règle, avec également les 22 régions françaises, les 50 états américains groupés par 2 ou 3 etc... Cela donne instantannément plus de vie, de rapport affectif au jeu. N'oublions pas que ma maquette est brute.

- "Ajoutez une carte jocker qui permet de miser 0 dans la phase d'enchère des cartes (indispensable si vous n'avez plus de pion en réserve)" : nous n'y avions pas pensé, excellente idée. Jusqu'à maintenant, le joueur qui ne voulait ou ne pouvait pas enchérir devait l'annoncer avant de choisir une carte, ce qui est tactiquement moins intéressant.

- "Les petits caches à placer sur les cartes remporter aux enchères sont très énervant à manipuler, mettez les cartes derrière votre grand cache avec vos pions de réserve (il est bien sûre interdit de tricher)" : ils sont pas mignons mes caches ? Je sais que c'est pas le top, mais je n'ai pas trouvé mieux qui soit facile à fabriquer dans l'optique d'une diffusion via email. Le fait de gérer ça deriière le cache occulte à mon avis un aspect tactique: on ne voit plus le nombre de cartes en attente chez les adversaires, et on ne peut plus évaluer le nombre de pions disponibles chez l'adversdaire (sous un petit cache se trouve au moins 1 pion, CQFD).

- "Dans la règle on peut récupérer ses cartes d'enchère (celle numéroté de 1 à 10) lorsque 3 d'entre elles ont été joué, nous avons préféré attendre que 6 cartes est été jouées avant de pouvoir les récupérer": ça me semble a priori une excellent eidée, puisque cela met en difficultés le joueur qui a très souvent remporté des enchères à la carte.

- "Pour marquez les territoires conquis utilisez des gros pions, à la couleur du joueur) au lieu des caches qui couvre la couleur et le numéro du département": Il ne me reste plus qu'à confectionner des hexagones nettement plus petits.

   Ajoutez votre critique personnelle en cliquant ici  

Editeur: Y'en a pas.         Vous en trouvez tous les détails sur le site de l'auteur: http://arrebec.free.fr/
jeu de société Campagen Electorale: règle complète