Association de jeu de plateau, stratgie, socit
 
 
Nos partenaires de jeu
jeux de société, de stratégie et de plateau
 
 
WALI

Présentation du jeu de société Wali

COMPOSITION DU JEU:

1 Plateau de jeu (voir fin de page)
     
12 Petits galets 12 Petits bâtonnets en bois  
galets batonnets  
     
RÈGLE DU JEU:
 
Le jeu se déroule en deux temps: la pose des pièces puis, les déplacements et les prises.

La pose
C'est la phase cruciale du jeu puisqu'elle détermine en grande partie le résultat final.
Posez le plateau de jeu au centre de la table. Un joueur prend les 12 cailloux l'autre les 12 bâtonnets. A tour de rôle, les joueurs posent une à une leurs douze pièces dans les cases de leur choix.
Ils doivent toutefois respecter la règle suivante: il est défendu de mettre plus de deux pièces à la suite l'une de l'autre sur une même ligne, horizontale ou verticale (à la fin de cette manche un joueur ne peut donc pas avoir d'alignement de plus de 2 pièces).
Au cours de cette phase les pièces ne peuvent être déplacées.
Quand les joueurs ont disposé leurs pièces, 6 cases restent vides.

Les déplacements et prises.
A tour de rôle, chaque joueur doit déplacer une de ses pièces, d'une case horizontalement ou verticalement (mais pas en diagonale). Le but de ces déplacements, que permettent les six cases restées vides, est d'aligner trois pièces, ou plus, horizontalement ou verticalement.
Le joueur qui réalise cet alignement peut alors choisir une pièce quelconque de son adversaire et l'éliminer définitivement du jeu.
Il est possible de "détruire" l'un de ses alignements, en manoeuvrant une des pièces qui le composent, pour mieux le reformer au coup suivant, identique à lui-même. Et d'obtenir ainsi un nouveau gain. La disposition de pièces qui permet ce processus à répétition porte le nom de "cheval simple".
Note: Un alignement de trois pions, demeurant en l'état ne donne pas droit à une nouvelle prise au tour suivant: c'est la réalisation de l'alignement qui permet l'élimination d'un pion adverse.

FIN DU JEU:
La partie prend fin avec la disparition de toutes les pièces de l'un des joueurs, qui a bien sûr perdu.


Vous en savez suffisamment pour jouer, mais il serait dommage de ne pas parler de cette configuration privilégiée qu'est "le cheval double". Réaliser un cheval double, c'est réaliser une figure, telle qu'en déplaçant une pièces, vous défaite un alignement de trois pièces, mais en reformer immédiatement un autre (voire schéma 2)
Une telle configuration est un gage de victoire pour celui qui a su la créer, pour peu qu'elle reste hors d'atteinte des attaques de son adversaire.
 
Exemple 1:
Le joueur disposant des cailloux, va jouer D2-D1 et réaliser un alignement (B1-C1-D1).
Quel que soit le pion qu'il prenne à son adversaire, il ne pourra rien contre le groupe B2-C2, E2-F2, D3-D4. Lors de son coup, son adversaire pourra grace à ce groupe former un alignement de 3 pièces en déplaçant un bâtonnet en C2..
exemple 1
   
Exemple 2:
Voici quelques exemples de. coups gagnants. A1 B2 A3 est un "cheval simple". Le groupe des pièces A5 B5 D5 E5 F5 est un "cheval double". Ainsi que le groupe E1 E2 E3 - F4 F5.
exemple 2
   
Plateau de jeu (taille réelle = 28 x 28 cm)
Plateau de jeu
   
Mais on peut aussi jouer au Wali sur le sable en utilisant des coquillages, c'est ce que j'ai fait en vacance en utilisant des coques et des bigornaux.
 
Présentation du jeu de société Wali