Association de jeu de plateau, stratgie, socit
 
 
Nos partenaires de jeu
jeux de société, de stratégie et de plateau
 
 
De 2 à 7 joueurs              De 14 à 99 ans              Durée de la partie 3h et plus

jeu de société Junta: règle complète

Introduction:
Soyez les bienvenus dans la Republica de Los Bananas, le pays où l'on est heureux de vivre et où un accident est si vite arrivé! Nombreux sont les touristes qui, du monde entier, viennent assister aux joyeuses fiestas organisées par la population miséreuse et illettrée. Une population qui n'hésite pas à faire régulièrement la révolution ou à provoquer des émeutes.
Le gouvernement de ce pays animé est soutenu par une superpuissance qui ne pose pas de questions. La généreuse aide financière qu'elle accorde sans compter fait l'objet d' âpres luttes entre les quelques riches familles qui tiennent les rênes du pouvoir. Elles veulent toutes s'en accaparer la plus grande part afin de la détourner vers des comptes secrets en Suisse. Pour y parvenir, tous les moyens sont bons: coup d'Etat, machinations, assassinat, abus de pouvoir, corruption, etc.  Chac
un des joueurs est le représentant d'une de ces ambitieuses familles.

JUNTA, c'est deux jeux en un. Le plus souvent, le jeu n' est que politique (on élit un Président de la République, on vote des budgets, on fait assassiner des gens, on détourne de l'argent vers un compte en Suisse, etc), mais, de temps en temps, un coup d'Etat peut être organisé par un joueur. A partir de ce moment, il faut régler les combats qui, dans les rues de la capitale, opposent les émeutiers aux loyalistes. L'action devient alors stratégique et tactique: le jeu devient un véritable (mais simple) wargame.

But du jeu:
Pour gagner la partie, il faut être le joueur qui a détourné la plus grosse somme d'argent vers le compte secret de sa famille en Suisse. L'argent que les joueurs ont encore en main ou en poche n'est pas pris en compte.
Comme seul importe le montant déposé en Suisse, il est possible de gagner la partie même si le personnage qu'on représente est mort ou en exil.
Commentaire personnel:
- Un jeu de conception originale qui mixte la stratégie (pouvoir politique) et un mini wargame lors des insurrections.
- Le principal ressort du jeu est l'influence que chaque joueur obtient grâce aux cartes politiques et à son rôle au sein du
  gouvernement. Le wargame ultra simpliste, ce résout sur le plateau de jeu qui ne sert d'ailleurs qu'à cela.
- L'intérêt du jeu est relancé régulièrement grâce à la mort "subite" (assassinat ou peloton d'exécution). En effet dans ce cas un
  joueur perd non seulement son argent non déposé en Suisse, mais aussi toutes ses cartes influence (ne vous découragez pas si
  pendant plusieurs tours vous ne jouez qu'un rôle mineur votre tour viendra et vous serez Président à la place du Président).
- Conclusion: un jeu très original dans sa conception qui ne ressemble à aucun autre. Il y a beaucoup de facteurs aléatoires puisque la puissance politique (nombre de voix lors des élections) est déterminé par des cartes piochées aléatoirement et que les combats sont résolus aux dés. On adore ou on déteste, il n'y a pas de juste milieu.

Commentaire de El Comandante
Hola compañero !
Si Junta t'intéresse, viens me rendre une petite visite...
www.senorpresidente.net
Saludos ludicos !
Note de jeuxstrategie: Un SUPERBE SITE sur Junta ou vous trouverez tout sur tout et plus encore...

Commentaire de Edwige:
Histoire vraie: Nous avions convié 2 couples d'amis à venir jouer à Junta ... l'un d'eux est repartit fâché ... Vil trahison de la jeune femme son mari ne l'a pas supporté ... ouaouououh !
La légende dit qu'ils ne se seraient plus parlé pendant 5 jours ...
Alors invitez à jouer des amis qui ont de l'humour !

Commentaire d'Anonyme
J'en suis à vouloir rendre le jeu et me faire rembourser. Si l'éditeur n'était pas Descartes, je dirais que c'est fait par des rigolos pas sérieux.
Je viens d'acheter le jeu. Nous avons été incapables de commencer. Le jeu, ses tactiques, ses stratégies possibles restent incompréhensibles à partir des explications fournies (je n'ose pas appeler ça une règle. Vous non plus d'ailleurs: de manière révélatrice, le mot "règle de jeu" ne figure pas sur le torchon fourni avec le jeu !).

Commentaire de Jean Luc
Je trouve que les informations fournies sont déplorables, indigne de l'-irremplaçable- société qu'est Descartes. C'est, techniquement, d'une nullité absolue. Mal rédigées, non exhaustives, etc... tous les défauts: on arrive au bout des 15 pages sans avoir compris comment jouer, sans avoir eu d'exemple du jeu "politique" qui constitue l'orgininalité de ce jeu.
Ah oui, les rigolos de service expliquent que c'est pour ne pas faire croire qu'il n'y a qu'une seule "bonne" manière de jouer !!! C'est à hurler de rire et d'exaspération
Il n'ont jamais du entendre parler d'exemples illustratifs et autres outils habituels pour aider à asimiler des concepts nouveaux. Eux, par exemple, s'ils parlent une langue étrangère, ils l'ont appris en dévorant le dictionnaire et uniquement ça, oui madame (et oui, il n'y a pas qu'une seule manière d'utiliser les mots, dans une langue... donc il faut s'interdire de donner le moindre exemple). Même aujourd'hui, quelques jours après la déception de l'achat, je crois réver, rien que de penser qu'il y a de pareils rigolos en circulation...
Ne parlons même pas des cartes incomplètement expliquées : on ne sait pas à quoi elles servent ni comment les jouer, pas plus que leurs conséquences.

Il est impossible de découvrir le jeu et son fonctionnnement (partie "politique" en particulier. Pour le "wargame", on suppose que le joueur sait comment ça fonctionne par ailleurs...) à partir des explications données, creuses, incomplètes, rédigées à la va-vite. il s'avère indispensable de jouer avec des gens qui ont déjà joué à ce jeu, ce qui n'est pas toujours possible, et est une erreur à tous points de vue.
Ca n'est pas comme ça qu'on fera de nouveaux fans de jeu ...

J'ai acheté ce jeu dans une boutique où le vendeur était compétent et passionné. J'habite à 500 km de là et il me parait normal de pouvoir jouer sans recourir aux connaissances du vendeur, même s'il y est manifestement prêt.
Et là, sauf nouveauté de votre part, il va, en plus, avoir le plaisir de devoir rembourser le jeu, parce que l'éditeur n'a pas fait son travail sérieusement...
Quelle déception !!!

Commentaire de Arnaud
J'adore ce jeu. Tout le plaisir est là: passer des heures entières à se truander, s'assassiner et comploter les uns contres les
autres. Une partie est considérée comme bonne et réussie lorsque tout les joueurs se détestent à la fin de la partie. Le jeu étant principalement basé sur le dialogue et la persuasion, les règles du jeu sont simples et peu nombreuses mais largement suffisantes. Descartes ne déçoit pas et distribue là un des meilleurs jeu de plateau auquel j'ai pu jouer. Si certains se plaignent de ne trouver dans la boite que les règles stricts sans technique de jeu, j'imagine le scandale qu'ils feront le jour où ils ouvriront leur nouvel échiquier et découvriront qu'il manque les douze volumes de technique de jeu qu'ils exigent.

Commentaire de François
Ben justement, le bonheur, c'est que justement il y a peu de règles !! Du coup tout se joue au bluff et à la persuasion : "J'te r'file mes étudiants contre 1 million de pesos et ton agent secret". Truandage, marchandage, trahisons en tout genre, enfin un jeu où on s'éclate !
J'ai passé un grand nombre de soirées mémorables avec la première édition de ce jeu qui me suis depuis des années. Il est d'ailleurs complètement défoncé du coup et je vais m'en racheter un illico presto !!
Viva el Presidente

Commentaire de Kynous
Junta est tout bonnement un jeu excellent !!!!!!!
Ce jeu est plutôt un jeu de rôle et non pas un jeu de société de grande surface!!!!! Les règles sont complexes mais c'est la diversité des actions possibles qui pigmente le jeu!!!!! Il est vrai qu'en lisant les règles on a du mal a se représenté une partie mais à partir du moment on l'on joue on se rend compte de la "dementialité" de ce jeu!!!! A vous d'instaurer une politique qui tienne dans le pays.....c'est à dire vous en mettre plein les po-poches! Viva el presidente!!!!!!

Commentaire de Yman
Le jeu rêvé pour créer la discorde et jouer a la vraie politique. Cependant, les gens dépourvu d'imagination (il y en a beaucoup) trouveront le jeu fort emmerdant. Sans compter ceux qui recherche l'harmonie et qui ne cherche qu'a etre aimé. Mais un esprit moindrement machiavélique adorera ce jeu au rebondissement constant.

Commentaire de Nyko
Pour ceux qui se sont plaints... Je ne vois pas pourquoi. Le soir de l'achat de ce jeu, on a essayé d'y jouer avec 5 amis... Ce fut formidable, on a découvert les règles ensemble et en 4h de temps on a réussi a faire seulement deux tours du jeu!!!
dans lesquels il y a eu 2 coups d'état, 5 tentatives d'assassinats, un renversement de pouvoir et un forcing de budget !!!
Non, vraiment, Junta c'est GÉNIAL !!!

Commentaire de Stéphanie
Excellent jeu qui s'apparente plus au jeu de role qu'a un jeu de stratégie. Pour ceux qui n'ont pas compris les règles je suis désolée pur eux, c'est dommage de passer a coté de JUNTA !!!
Ce qui peut etre bloquant je pense c que justement il y a tres peu de regles : elle tiennent en quelque lignes :
- le président est élu il distribue des sous
- faut juste réussir a mettre les sous en suisse sans se faire tuer ! Et pour cela tout les coups sont permis (corruption, échange de bons et/ ou mauvais procédés !), y compris le coup d'état si le président n'est pas assez généreux (devenir président, rien de plus lucratif... mais dangereux !).
C'est avant tout un jeu qui se "parle" beaucoup plus qu'il ne se joue (le plateu n'intervient qu'en cas de coup d'etat). C'est un jeu convivial ou plus les gens se connaissent plus c'est intéressant (bah oui tromper et trahir des gens qui vous connaissent pas c'est simple mais avec vos meilleurs amis attention à ne pas etre démasqué !).J'ajouterai simplement que la ou la bas blesse c'est que pour Vraiment apprécier il faut etre 7 et ce n'est pas toujours évident. A 4 la partie est également intéressante (plus rapide) mais pour les nombre intermédiaires c'est difficile !

Commentaire de Pierre
Il est vrai qu'après avoir lu le manuel on se demande un peu par où commencer... néanmoins, sans connaitre les régles nous avons réussi à boucler notre première partie (11 tours) à 6 joueurs en 5 heures : 3 coups d'état, une dixaine d'assassinats, une fin de partie très serrée.
Junta est un jeu qui s'appuie énormément sur les joueurs. Si vos amis sont intéressants, vous ne vous lasserez pas d'y jouer.

Commentaire de Poupou
Probablement le meilleur jeu au quel il m'a été donné de jouer. La mise en route est un peu longue pour les débutants (des fois une heure pour le premier tour). Mais après c'est un régal. Mais surtout, comme le dit la règle : "Ceci est un jeu", mais pas plus, à rappeler à chaque début de partie...
Et n'oubliez pas la célèbre sitation que doit s'astreindre à répéter el presidente à chaque début de tour : "Cher sconcitoyens, cette année le budget est maigre !!!"

Commentaire de Mâm-out
Ben en fait, je ny ai joué qu'un fois ... mais je pense que vous êtes durs avec ces règles
De toute façon, il n'y a pas de secrets : un peu comme tous les jeux compliqués, il faut qu'un gars (en général c'est moi) qui est fan de ce type de jeu se prédigère les règles. Ensuite, les premières parties sont "sympas" et sont aussi l'occasion de "modeler" quelque peu les règles en fonction des zones d'ombre (certains appellerons ça des libertés) laissées par le concepteur.
Quoi qu'il en soit, j'en garde un bon souvenir et je signe de suite si on m'en repropose un !

Commentaire de Mathieu
Franchement les règles sont parfois un peu floues sur certains points mais elles sont tout à fait compréhensibles dans leur ensemble. Plus j'y joue et plus je trouve ce jeu excellent. Comme le précise certaines personnes avant moi ,il faut cependant jouer avec des personnes que l'on connait bien - voir très bien - et qui ne sont pas rancuniers.
Pour tous ceux qui ont été déçu par ce jeu et qui souhaitent le revendre, je suis preneur...

Commentaire de Jack Barron
Ce jeu est terrible. Les règles sont compliquées, mais pas pire que celles d'ILLUMINATI.
Avec des amis nous avons même trouvé le moyen de rajouter des cartes en plus, dont la création et l'usage nous ont fait mourir de rire.

Commentaire de Carabas
Junta, j'ai essayé une fois et j'ai super accroché. Pas besoin de (trop) comprendre les regles et le plaisir de truander ses amis de les voirs s'entretuer Si c'est un fantasme ce jeu est conseillé.

Commentaire de Bourvil
J'ai tappé plein de soirées Junta-Rhum. Ce jeux est excellent, surtout à partir du moment ou les joueurs en ont compris les bases; à savoir: être capable des pires trahisons pour la victoire.
Les règles ne sont pas compliquée. Si les règles fournies vous semblent incomplètes, procédez à un vote pour définir la règle à adopter dans les cas litigieux. (ex: es ce que les troupes exceptionnelles (etudiants..) reste sur le plateau à la fin d'une phase de coup).
En définitive, on peu regretter l'absence d'extention ou de règles avancées permettant encore plus de faire l'ordure.

Commentaire de Christophe
J'ai découvert ce jeu il y a longtemps...A l'époque sous les drapeaux, j'avais ramené ce jeu à la caserne et nous avons joué tous soirs pendant deux semaines...J'en rigole encore! Les visages indignés quant à la dernière phase du coup d'état, je retourne ma veste pour rejoindre le président qui semblait perdu...et qui en a profité pour m'exécuter...!
Un jeu pas moral mais une ambiance comme aucun autre jeu sait créer...Quand je revois certains copains de régiment, on finit toujours pas se remémorer nos parties de Junta, 15 ans après...

Commentaire de Steph
J'ai fait ma première partie de junta il y a très longtemps, quand je devait avoir 13 ans. Et d'aussi loin que je me souvienne, c'est probablement LE jeux de stratégie sur lequel j'ai eu les meilleurs délires, et ce aussi bien en famille qu'avec les amis.
Certains disent que les règles sont trop durs à comprendre, pas assez détaillées, pas assez explicites... A ces personnes, je dis qu'il faut savoir être souple et flexible. Ce jeu n'est pas un jeux qui se base sur un respect inconditionnel des règles... Au contraire Il se base sur les négociations et sur le rôle-play. Si vous n'y arriver pas, retourner jouer à la belotte. Comme au poker, ce qui fait la richesse de ce jeux, c'est l'opportunité qu'il offre au joueur de bluffer, comploter, de parlementer, de negocier et de trahir... Je regrette cependant que les concepteurs n'est pas encore pris sur eux de sortir une extension de junta, avec de nouvelles cartes politiques et pourquoi pas, quelques modifications sur les unités de combat (perso, je trouve regrettable que le char d'assaut des brigades ne soit considérer que comme une unité armée ordinaire... ils aurait du lui donner un peu plus de punch (genre, le char detruit une unité ennemi sur un 5+ au lieu de 6 sur un lancer de dé lorsqu'il défend un territoire, et inversement, les marines et parachutistes détruise une unité sur un 5+ lors de leur premiere salve lorsqu'il lance un assaut sur une zone tenue par l'ennemi).
Bref, je tenais juste à souligner que J'adore ce jeu qui nous a permit avec mes copains de nous eclater pendant des heures en réfléchissant à la manière dont on pouvait etre le plus fourbe possible pour aboutir à nos fins, et ce dans un esprit de convivialité dément.

Commentaire de Simon
GENIAL, ce jeu est tout simplement génial! C'est vrai qu'il doit bien y avoir 10 ans que je n'ai plus joué à Junta, mais à l'époque je faisais parti d'un club de jdr près de Lausanne, et nous avions l'habitude de faire de temps en temps des "24 heures", tout ça pour dire que c'est LE jeu de fin de soirée: trahisons, mauvais coup, mensonge, hypocrisie, tout y est! Chaque joueur voit son plus vil côté ressurgir et se sent près à vendre parents et familles pour quelque mio en plus...Il est vrai que les règles doivent être interprêtées, mais n'est-ce pas ça la politique? Un jeu où les rapports entre joueurs sont infiniment plus importants que les jets de dés. Je le conseille à tout ceux qui aime rire un bon coup.

Commentaire de La Raya
Bien inspiré et tellement proche de la réalité dans certaines parties du monde..
Quelques années passées en Amérique Latine et particulièrement en Bolivie m'ont fait vivre des situations.. euh.. similaires..
RESPECTO !

Commentaire de Julien
Le pur délire ce jeux. J'ai pris sur moi d'initier des potes à junta, et une chose est sur, cela faisait bien longtemps qu'on avait pas rit comme ça. On a fini vers 2 heures du mat, mais à la fin, on avait tous mal aux joues tellement on avait rigoler de l'ensemble des coup tordus qu'on avait réussis à placer. Outre les assassinats qu'on a compté par douzaine, on a du enchainer 4-5 coups détats, 3-4 forcing à la chambre des députés, deux exils politiques et un président qui a reussi l'exploit de finir la partie sans un copec sur son compte en suisse. Du jamais vu. Mais un pur régal cette partie. J'ai reussi à trouver sur le net des règles pour 3 nouveaux postes gouvernementaux: le ministre de la défense, le ministre du travail et de l'economie, et le ministre des affaires étrangères. Et je dois dire que ça m'a tout l'air d'être une excellente idée pour pimenter encore plus le jeu. Petite recommendations: à défaut d'une extension officielle, n'hésitez pas à créer vous même vos petites règles maison, à utiliser avec l'accord préalable de tous les joueurs... J'ai ainsi imaginer quelques cartes sympathiques, telles que "trafic de drogue", dealer d'armes ou encore "indiscretion au night club". Je pense qu'il faut être imaginatif avec ce jeu qui semble être aussi peu contraignant en matière de règles... C'est comme ça qu'on peut vraiment s'amuser... En tout cas, VIVA JUNTA!!!

Commentaire de JeanBat
Référence absolue du jeu de plateau délirant, Junta est un jeu qui reste associé aux plus beaux souvenirs de fous rires qu'il m'a été donné de connaître dans ma vie de joueur.
Cela dit, le jeu a des défauts certains. D'abord les règles sont complexes et particulièrement mal rédigées, ou mal traduites en français (termes utilisés pas toujours définis, formulations ambiguës, points de règles qui se contredisent, points de règles exposés dans un ordre curieux, autrement dit pas toujours dans le paragraphe où vous vous attendez spontanément à les trouver, etc.) J'ai à mon actif cinq ou six parties, et je n'ai toujours pas assimilé toutes les règles ! Avant de jouer avec des débutants, vous ne passerez pas moins d'une heure et demi à les expliquer. Je pense qu'une amélioration substantielle pourrait être apportée de ce côté-là par l'éditeur en "toilettant" les règles.
Le deuxième gros point noir du jeu est la difficulté à estimer à l'avance la durée de la partie, ce qui fait qu'on finit rarement les parties qu'on commence au terme prévu par la règle. Comptez minimum six heures ; quant au maximum il n'y en a pas ! Je parle bien entendu des parties à six ou sept joueurs, les seules présentant un intérêt. Un bon point quand même : on finit la partie à un nombre de joueurs égal à celui avec lequel on la commence (contrairement à Diplomacy ou Fief, jeux à élimination) Bon point à relativiser rapidement, car on peut se faire éliminer temporairement du jeu, si le politicien que l'on représente se fait assassiner. Or ce temporaire peut être long si l'assassinat est suivi d'un coup d'état et si celui-ci est âprement disputé (j'ai vu des coups d'état durer une heure !) Je suggère donc la variante consistant à laisser le joueur assassiné jouer pendant le coup d'état, mais avec la moitié de ses unités seulement.
En conclusion : à essayer absolument, mais en connaissance de cause !

Commentaire de Woodkiwi
J'ai A-DO-RE ce jeu ! Et j'ai trop envie d'y rejouer !!!!!! Le seul problème c'est qu'à jouer trop souvent avec les même on finit par cerner qui truande bassement , bref les techniques de mensonge de chacun (et c'est trop fort) par contre si on laisse passer du temps on peut y rejouer car c'est vite oublié ! Il faut que j'y rejoue! Sérieux!

Commentaire de Caramba
Bonjourno El Camárado !!!
Ouné GRAND yeu qui vaut lé détouré ....
Parler un charabia Hispano-Français et jouez à cé yeu façon Role-Play et l'ambiance sera au rendez-vous ....
Des heures de pur bonheur à truander, mentir, assassiner et envoyer ses amis au pelotone d'éxécoutionné ...
Né pas hésiter à clarifier les règles, les approfondir (combats, exil, etc ...) et créer ouné moultitoude dé nouvelles cartes (Los Picaros, voiture piégée, ¡ Viva El Rhum ! ...etc ) ainsi qué dé nouveaux postes qui pimenteront encore plus lé yeu ... c'est un peu de boulot mais après, cela vous vaut des parties exceptionnelles !!!
Avec des "Amigos, on fait des parties à 7 qui transforment une soirée de jeu en véritable scène dé théatré ... Ouné Grand Grand Yeu !


Commentaire de Labojr
Je suis également étonné des commentaires sur les règles. Évidemment, ce n'est pas tout de suite clair, mais entre amis on s'arrange et le mécanisme du jeu est à mon avis très souple. Rien n'interdit d'introduire de nouvelles règles, de nouveaux mécanismes de combat (comme décrit dans un commentaires plus haut). Les possibilités sont vraiment intéressante et je pense que chacun peut le customiser à sa façon.
Je ne le conseille en revanche pas à des gens qui chercheraint un jeu trop simple ou très court....


Commentaire de Moustachero
Un petit bijou entre le jeu de plateau, le jeu de rôle et le wargame( en cas de coupd 'Etat).Tous les coups sont quasiment permis !
A lui seul, le but du jeu ( mettre le maximum d 'argent sur son compte en Suisse) est éloquent!
Par contre les partis vraiment sympas et moins interminables doivent se jouer à 6 ou 7, pour bien profiter de toutes les possibiltés de ce jeu unique et tellement bon!
Hasta pronto en Banana City

Commentaire de Vincent
Admire comme on peut mentir en mettant la raison de son côté
Ce n'est pas de moi c'est de Jean-Paul Sartre !

Avec ce jeu vous atteindrez les sommets de la magouille politique, de la supercherie et il sera LE révélateur de personalité de chaque joueur : du sournois au futile, du bourrin adepte du coup d'état militaire à l'homme de l'ombre maîtrisant toutes les ficelles des coulisses du pouvoir, ce jeu EST un must de la diplomatie et de la stratégie inter-personnelle, mais attention à UNE seule chose : avec qui vous jouez !
Ce jeu ne sera pas compris par certaines personnes, ceux pour qui les routes de la mauvaise foie, de la trahison et tout simplement de l'imprévu sont inconnues.
Il faut aimer jouer un rôle, se l'approprier au point de le vivre comme dans un film, donc tolérer l'autodérision, le second degré (ou le troisième) et et prendre le recul nécessaire pour que tout cela reste un jeu !
Pour moi en tout cas, ce jeu est une Icône

Commentaire de Corsu01
Après une première partie des mise en situation, cartes dévoilées, on comprend vite le but du jeu: alliances et trahisons pour un seul but les sous sous dans la popoche.
La partie plateau est bien utile pour les phases de jeu et la stratégie du coup d'état doit être réfléchie pour ne pas trop laisser de place au hasard du lancé de dés.
En somme un jeu ou chacun révèle finalement sa personnalité sans même le savoir: la fourmi qui amasse sans bruit, l'audacieux qui joue son vatout ,le politicien en herbe qui sait rallier au bon moment.
Bref, un bon jeu reflet de la vie de tous les jours, les amis sont de ennemis quand les intérets personnels prédominent. .

   Ajoutez votre critique personnelle en cliquant ici  

Editeur: Descartes Editeur 1, Rue du Colonel Pierre Avia 75003 Paris                 http://www.descartes-editeur.com
jeu de société Junta: règle complète