Association de jeu de plateau, stratégie, société
 
 
Nos partenaires de jeu
jeux de société, de stratégie et de plateau
 
 
JEUDEFES

Présentation du jeu de société Jeudefes

COMPOSITION DU JEU:

2 Jeux de 52 cartes
Le dos de toutes les cartes doit être identique
 
RÈGLE DU JEU:
 

INTRODUCTION
Voici un jeu logique aux règles simples, où le hasard a une certaine part, mais pour lequel le sens tactique des joueurs est primordial. Il présente l'originalité de marier agréablement règles de jeux de cartes traditionnels et règles de certaines réussites. Il oppose deux joueurs, utilisant deux jeux de 52 cartes.
Comme dans les réussites, où en fin de coup les cartes sont classées, il faut bien battre les cartes. Le donneur commence par poser seize cartes sur la table, faces visibles, en carré de 4 sur 4 (voir exemple de partie). Puis il donne 16 cartes à chaque joueur, une par une. Le premier joueur ayant réussi à se débarrasser de toutes ses cartes est déclaré gagnant.

TOUR DE JEU
A son tour de jouer, chaque joueur commence par tirer une carte du talon. Puis, s'il a un ou plusieurs as .dans son jeu, il les pose sur la table, sur l'une des deux colonnes de quatre cartes, colonnes vides au départ du jeu, et entourant le carré de 4 sur 4.
En cours de jeu, il y a donc 24 places disponibles sur la table. Après avoir posé ses as sur la table s'il en avait, le joueur peut alors effectuer quatre séries de manœuvre, dans l'ordre qui lui convient:

- Sur une des deux colonnes extérieures, poser une carte de même couleur que la carte visible et de rang immédiatement supérieur (par exemple, poser le 5 de sur un paquet comportant de bas en haut, As de , 2 de , 3 de et 4 de);


- Sur une des seize places du carré de 4 sur 4, poser une carte de même couleur que la carte visible, et de rang immédiatement inférieur (par exemple, poser le 10 de . sur un paquet comportant, de bas en haut D de et V de );

- Transférer une ou plusieurs cartes, successivement, de l'un des paquets du carré de 4 sur 4, soit sur l'un des autres paquets du carré, soit sur l'une des deux colonnes extérieures, en respectant bien sûr les règles ci-dessus;

- Poser une ou plusieurs cartes de son jeu, successivement, sur l'une des 16 places du carré, toujours en respectant les règles ci-dessus.

L'ordre des cartes est donc le suivant: As, 2, 3...D, R, ou l'inverse. Lorsqu'une des seize places centrales est libérée, le joueur peut poser une carte quelconque de son jeu à l'emplacement vide.
Précisions: en premier lieu, lorsque le donneur retourne un as sur le carré de 4 sur 4, il le transfère immédiatement sur l'une des colonnes extérieures et met une autre carte à la place. En second lieu, en cours de jeu, les joueurs n'ont pas le droit de poser directement une carte de leur jeu sur l'une des colonnes extérieures, mais exclusivement sur les places du carré de 4 sur 4.
Quand le joueur ne peut plus effectuer aucune des manœuvres possibles, c'est à son adversaire de jouer.

VARIANTES
On peut modifier le jeu et le rendre encore plus attrayant pour les amateurs de jeu de réflexion en supprimant la règle, restrictive, interdisant la pose directe d'une carte sur les colonnes extérieures, et en introduisant trois règles supplémentaires:
- Sur les colonnes extérieures, les cartes sont posées, d'un côté de l'as au roi, de l'autre côté, du roi à l'as;
- Sur les seize places du carré, les cartes ne sont désormais posées qu'à la seule condition d'être de même couleur que la carte supérieure du paquet, et de rang contigu. Ainsi, sur un 7 de on peut poser un 6 de un 8 de .
- Les cartes d'un paquet du carré de 4 sur 4 peuvent être transférées une par une, soit sur une place libre, soit sur une place occupée à condition que les deux cartes du dessus des deux paquets soient de rangs contigus.

Dans cette variante, il convient de décaler un peu les cartes des paquets centraux pour que les joueurs puissent voir toutes les cartes.
Le jeu peut durer de 10 à 60 minutes, en fonction des cartes distribuées, la variante étant plus rapide que la version de base.

 
EXEMPLE DE PARTIE:
Nous examinerons ce que fait l'adversaire du donneur, tout de suite après la donne, dans la version de base du jeu.
 
   
Le donneur a retourné sur la table:
2 de , V de , 4 de , R de .
10 de , 2 de , V de , 9 de .
5 de , 6 de , 4 de , V de .
3 de , 4 de , 6 de , 7 de .
Son adversaire tire une carte et se retrouve en possession du jeu suivant:
D, 9, 6
R, D, 8, 8, 2
R, 8, 7, 7
As, V, V, 10, 4
   
Il commence par mettre l'As de sur une des colonnes, puis met le 2 de sur l' As de , libérant une place. Sur cette place, le joueur met V de , puis 10 de de son jeu, et fait passer le 9 de de la table sur le 10 de , libérant une nouvelle place. Le jeu est bloqué à .
Le joueur pose la D de sur la table, et met le V de dessus, libérant une nouvelle place. Sur cette place, le joueur peut mettre, ou R de et D de , ou 8 de et 7 de .

On ne peut plus rien faire et c'est au donneur à jouer.
 
Présentation du jeu de société Jeudefes